Entretien batterie chariot élévateur : les bonnes pratiques

700 400 Annick Le Jeune

Les batteries pour chariots élévateurs électriques sont essentielles pour la productivité des entreprises. Elles représentent un réel poids financier lors de l’acquisition de ce type de matériel. Afin de leur assurer la plus longue durée de vie possible, il faut donc respecter des consignes d’entretien et de recharge.

Cet article vous aidera à connaître les bons gestes à pratiquer pour assurer l’entretien de votre batterie, notamment comment recharger une batterie et comment remplir une batterie de chariot élévateur.

 

 

Batterie de démarrage ou batterie de traction ?

Les chariots élévateurs, qu’ils soient électriques ou à moteur thermique, ont forcément besoin d’une batterie pour leur fonctionnement.

On distingue 2 types de batteries selon la motorisation du chariot élévateur :

batterie-de-demarrage

Batterie de démarrage

Pour le chariot gaz, GPL ou diesel, on utilisera une batterie de démarrage, qu’il suffira de remplacer une fois vide, comme on le fait pour une voiture. La batterie de démarrage ne sert qu’à allumer le moteur thermique du chariot élévateur. Bien sûr, il faut contrôler régulièrement, moteur arrêté et froid, que le niveau d’électrolyte soit suffisant et le compléter éventuellement avec de l’eau déminéralisée.

 

batterie-de-traction

Batterie de traction

La fonction d’une batterie de traction est de fournir de l’énergie pendant plusieurs heures d’affilée avant de devoir être rechargée. La batterie de traction sert non seulement à faire fonctionner un chariot élévateur électrique, mais elle lui sert également de contrepoids.

 

 

Les différentes technologies de batterie

Généralement en 24 volts pour  les transpalettes électriques, les gerbeurs et autres matériels électriques de manutention, une batterie fait 48 volts ou 80 volts pour les chariots frontaux électriques. Elle atteint même 120 volts sur les chariots de plus gros tonnages.

Bien qu’il existe différentes technologies de batteries de traction, comme la batterie gel ou la batterie lithium, nous abordons dans cet article l’entretien de la batterie au plomb, dite « batterie ouverte », encore très couramment utilisée pour les chariots élévateurs électriques.

 

Conseils pour entretenir votre batterie de chariot élévateur électrique

Une batterie se compose d’éléments munis de plaques positives et négatives (électrodes) remplis de liquide acide (électrolyte) recouvrant ces plaques.

La batterie plomb de chariot électrique aura une bonne longévité  :

  • si elle est convenablement rechargée
  • avec le chargeur approprié 
  • si elle est bien nettoyée
  • si on vérifie régulièrement les niveaux d’électrolyte, dans les règles de l’art.

Mise en charge batterie de chariot élévateur

Quand faut-il mettre en charge la batterie ?

La plupart des batteries neuves peuvent délivrer 1.500 “cycles” de charge/décharge, (un cycle = une charge + une décharge). Elles ont une durée de vie de 4 à 5 ans. Il est recommandé de recharger les batteries quand elles atteignent un niveau de décharge de 80%, et surtout pas avant. Cela prolongera nettement la durée de vie de vos batteries.

 

Combien de temps dure la mise en recharge d’une batterie ?

Le temps de recharge d’une batterie dure entre 8 heures et 12 heures, selon son type et son chargeur. Lorsque vous la mettez en charge, assurez-vous d’avoir le temps nécessaire pour la recharger complètement afin de ne pas interrompre le cycle de charge.

Important : Une fois que la batterie est totalement rechargée, éteignez d’abord le chargeur, puis débranchez la batterie.

 

Où effectuer la charge d’une batterie ?

Les batteries plomb-acide dégagent de l’hydrogène pendant le processus de charge. Par conséquent, il est très important que la zone de mise en charge (salle de charge) soit bien ventilée, dans l’idéal avec des plafonds hauts et à l’abri de toute flamme ouverte ou étincelle.

 

Contrôle et remplissage d’eau de la batterie

Les batteries neuves nécessitent un complément d’eau dans les premiers mois d’utilisation. La fréquence varie selon les préconisations du constructeur.

Bon à savoir :  Les batteries reconditionnées peuvent avoir besoin d’eau plus souvent.

L’électrolyte doit toujours recouvrir les plaques. Il faut contrôler 2 ou 3 éléments-pilotes toutes les 5 charges pour voir s’il reste suffisamment de liquide. Si le niveau est trop bas, complétez avec juste assez d’eau pour recouvrir les plaques de plomb d’environ 6 millimètres. L’espace supplémentaire permet l’expansion du gaz dégagé à la fin de la recharge.

Important : Ajoutez de l’eau uniquement après avoir rechargé la batterie à bloc et utilisez de l’eau propre déminéralisée.

 

Il existe des systèmes de remplissage centralisé des batteries qui facilitent les opérations de mise en eau. Pensez également à inspecter les câbles, les fiches et les prises de charge.

 

Nettoyage de la batterie

Prenez le temps de nettoyer le dessus de la batterie si vous voyez que de l’acide recouvre une partie du haut des éléments. L’acide déversé est à la fois très conducteur et corrosif. S’il n’est pas rincé, sa conductivité peut provoquer la décharge de la batterie même quand elle n’est pas utilisée et occasionner un échauffement supplémentaire pendant la recharge. Utilisez de l’eau déminéralisée ou éventuellement du bicarbonate de soude.

Si une batterie déborde, prenez immédiatement quelques minutes pour la rincer pour éviter la corrosion sur le dessus et le dessous de la batterie. Utilisez suffisamment d’eau pour diluer l’acide déversé, de manière à ce qu’il ne soit pas dangereux pour l’environnement. Et bien sûr, portez des vêtements de protection pendant toute l’opération.

Même dans des circonstances d’utilisation normale, des vapeurs acides s’échappent pendant la mise en charge. Des résidus se développent autour du bouchon de ventilation. Avec le temps, l’acide laissé sur le dessus de la batterie forme des amas blancs de produit de corrosion conducteur. Il est donc important de rincer les batteries 2 fois par an, au printemps et à l’automne (ou lorsque c’est nécessaire) pour éliminer les résidus acides.

 

Attention à la température excessive

Il peut vous arriver d’utiliser votre chariot élévateur dans des environnements extrêmes. Vérifiez que la température de fonctionnement n’excède pas 45 °C .  Assurez-vous qu’il y a une bonne circulation d’air autour de la batterie pour permettre son refroidissement.

 

Un chariot élévateur électrique nécessite un investissement de départ important. En effet, il intègre tous les coûts de son énergie nécessaire pour fonctionner.

Savoir entretenir et recharger la batterie dans les règles de l’art c’est assurer une longévité maximale à votre matériel de manutention.

Pour aider vos collaborateurs et opérateurs, nous avons réalisé un document disponible en téléchargement gratuit sur les bonnes pratiques de l’entretien des batteries.